Dossiers
dimanche juin 24, 2018
Register

 

''Ils nous dominent plus par l'ignorance que par la force'' S. BOLIVARD

Il y a de plus en plus de compatriotes disposés à accepter tout ce qui se dit sur le Congo-Kinshasa du moment que cela peut être finalement mis sur ''le Cheval de Troie'' de Paul Kagame, ''kind of guy made in USA''. Ils viennent de croire que les USA de Trump ont claqué la porte du Conseil des Droits de l'homme à cause de certains pays qui y siègent. Le Congo-Kinsahsa, abusivement dénommé République Démocratique du Congo, en serait un. De la pure folie !

''Les esclaves forgent continuellement leurs propres chaînes'' M. Horkheimer

Une pensée de lutte examine les mots et les expressions qu'elle utilise. Elle les questionne. Au besoin, elle les déconstruit. Elle porte la conviction que l'usage des mots n'est pas innocent. Les mots et les expressions du langage véhiculent des idées et des idéologies. Ils peuvent ''manger'' les cœurs et les esprits au point de rendre les mains et les pieds esclaves des idées et des idéologies ''sorcières''.

Rendre une mémoire vivante, la visiter et la revisiter pour y rester fidèle, cela est possible là où les mots et les engagements ont un sens.

''On ne lutte pas en se cachant'' F. CHEBEYA

''Le petit reste du génie congolais'' est toujours au boulot. Bien que les réseaux sociaux soient une machette à double tranchant, ils parviennent à nous livrer de petites informations nécessaires à la compréhension de ce qui se passe dans notre pays. De temps en temps, sur twitter, nous avons des images ahurissantes : '' Un politicard en meeting comptant des billets de banque en dollars, des jeunes se disputant les billets de banque qui leur sont jetés, des mamans mécontentes de n'avoir pas touché l'argent qui leur a été promis avant de ''faire le plein'' au cours d'un meeting, etc.''